La guerre des Éléments
Bienvenue sur LGDE.

Juste bien. {Libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Juste bien. {Libre}

Message par Elenore Michelle le Mar 15 Avr - 23:50

Elenore n'avait guère l'habitude de sortir de chez elle. Elle n'avait jamais envie de faire quoi que ce soit. Pourtant, ce jour là, la routine habituelle ne lui plaisait pas. Elle se vêtu d'une robe simple, bleue, sans manche qui la mettait bien en valeur. Elle attacha ses cheveux en une tresse sur le côté et bourra son jolie visage d'une épaisse couche de maquillage. Elle se regarda dans un miroir. La robe était beaucoup plus belle dans sa garde-robe que sur elle, du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle se dit qu'elle allait la porter quand même, et Ô diable ce que les gens pensent. Elenore allait sortir quand elle remarqua ses bras. Ses entailles étaient facilement visible avec une robe sans manche. Elle alla rapidement se changer pour aller vers une robe noir à manches longues qui lui montait juste un peu au dessus des genoux. Elle se regarda longuement dans un miroir.

- Je comprends tous ces gens de me trouver laide... Si j'étais eux, je ne m'approcherais même pas.

Elle soupira avant de se faire un sourire, faux, mais il avait l'air si réel. La jeune femme quitta alors son dortoir pour partir en ville. Une fois dans les rues, elle souriait à quelques passants, qui ne lui renvoyait pas, de toute évidence. Elle allait tourner pour manger une pâtisserie, mais elle s'arrêta devant la porte. * Non, tu ne peux pas. Elenore, tu veux être belle? Alors bats toi. Perds tous ce poids que t'as en trop! * Elle tourna les talons et elle partit. Elle appuya sur son ventre pour moins le sentir crier famine. * J'ai faim... Mais non. Je n'ai pas faim. Mon corps n'a qu'a prendre mon gras. * Elle se mit à courir malgré ses talons hauts. Elle se rendit dans une forêt. Une forêt fort simple. Seulement, aucun vert n'y trônait. Seulement des cendres et encore des cendres. La femme laissa ses chaussures et s'enfonça dans la forêt. Elle y trouvait un certain réconfort. Comme si elle pouvait y être elle même. Elle s'y sentait comme si elle était dans les bras d'une mère. Quand elle s'arrêta, elle regarda derrière elle; Rien. Elle eu l'impression de n'avoir même pas avancer, elle était déjà rendue si loin. Elle sourit, mais cette fois-ci, un sourire vrai. Le sourire que jamais personne n'eut vu. Un sourire tellement magnifique que tous ceux qui l'ont déjà traité de nom serait déjà amoureux. Vous savez, ce genre de sourire? Elle s'assit sur un arbre tombé par les flammes qui l'eurent dévoré autre fois. Risquant de taché sa robe, elle se mit sur de la cendre. Au risque de ce faire traité de nom, cette fois-ci, elle était bien. Jamais elle ne s'était sentie comme ça. Peu importe où elle allait. Sauf ici.

Elenore regarda attentivement autour d'elle. D'un coup, des paroles et une douce mélodie lui montèrent à la tête. Elle se sentait à peu près libre. Tous ce que les gens disaient s'était changer. Elle avait changer. Elle commença a chanter.

- I've been bruised and I've been broken; Can't believe that I have put up with all this pain…

Elle sourit. Elle avait tous. Un début de paroles, une mélodie, et le reste suivait. Elle chantait et dansait, elle était heureuse pour une fois. Elle chantait « Everything you're not». Elle s'amusait comme jamais.




( C'est une chanson de Demi Lovato. Écoutez la, elle est Vraiment bonne.<3 Les paroles sont magiques.)
avatar
Elenore Michelle

Messages : 10
Date d'inscription : 26/12/2013
Localisation : Dans la ville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste bien. {Libre}

Message par Orianna Zephira le Jeu 24 Avr - 23:21

Orianna Zephira savait bien qu'être chef demandait beaucoup de responsabilités. Que ce soit les assemblées de clans, les rencontres dans ses rêves, les réunions avec les autres déesses, le recrutement, les patrouilles, les assignements ou même guider les visites du camp, toutes ces tâches n'étaient que de petites corvées à faire, aussi facile que la création d'une bulle d'eau pour les membres de son clan.

Mais il y en avait une, une «corvées» pourtant aussi banale que les autres, que la jeune chef détestait amèrement. Elle la redoutait. Cette responsabilité la répugnait.

À chaque cycles, ou semaines, une chef se devait de poser pieds sur le sol polué, sale et humide de la ville. Pourquoi? Pour s'assurer que tout était calme chez les espions.

***

Dès que la jeune déesse ouvrit ses yeux en respirant l'air fraîche du petit matin, elle grimaçai. Orianna devait prendre le portail jusqu'à la ville avant l'heure du dîner. Elle s'extirpa lâchement de son lit, baillant profondément et alla chercher un ensemble de jeune citoyenne. Elle avait presque envie de vomir en examinant les vêtements trop normaux que les serviteurs avaient mis dans sa garde-robe. Étant une déesse de la famille royale, la jeune chef redoutait les coutumes des citoyens et citoyennes de la ville. Elle enfila avec peine le jean couvert de déchirures et le chemisier noir avant de courire vers le portail. Elle mangerais dans l'un de ces restaurants plus tard.

Les conversations des passants étaient souvent pitoyables et ennuyantes, mais le pire, c'était les regards déplacés qui visaient ses «attouts» sur son corps mince et bien découpé. Que ce soit de jalousie ou d'admiration, elle n'aimait guère avoir l'attention de toute la ville lorsqu'elle passait quelque part.

Après avoir rendu visite aux espions, Orianna marcha dans la ruelle, et apperçu une personne qu,elle connaissait. Elenore Michelle, espionne du clan qu'avait fondé Ennima Rakas, portant une robe noire qui cachait ses bras et ses cuisses. Orianna grogna légèrement. Pourquoi se retrouvait-elle toujours dans son chemin? La mince jeune femme se rendit vers la chambre des portails. «Ori, j'aimerais que tu ailles t'assurer que tout vas bien dasn la forêt de cendres...»

- Aera, pourquoi? Je détestes cette forêt. Protesta Orianna, frustrée.

Elle soupira lorsque la déesse du vent apparu devant elle, insistante.

- D'accord. Dit la déscendante des Zephira, avant de traverser le portail qui menait à la forêt.

***

Dès qu'elle arriva à destination, elle eut un frisson de dégoût. Ce n'était pas son territoire, et ce détail ne lui échappait pas. «- I've been bruised and I've been broken; Can't believe that I have put up with all this pain…» Orianna suivit cette mélodie et y trouva l'espionne à la robe noire, adossée à un arbre, sourire aux lèvres. Orianna ricana doucement en se positionnant devant elle.

- On dirait que nos rencontres sont toujours dues à tes fredonnements. Remarqua-t-elle, amusée.

De toute façon, son clan pouvait l'attendre un peu. Puis, la jeune chef fredonna elle aussi à son tour:

«I used to sing to your twisted symphony, The words that had me trapped inside your misery.»
avatar
Orianna Zephira
Admin

Messages : 52
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredes-elements.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste bien. {Libre}

Message par Allyson Vermillions le Sam 26 Avr - 4:04

On peut dire que la première nuit d'Allyson Vermillions dans ce qui serait dorénavant sa chambre attitrée dans le Dortoir des Espions du Clan du Feu, n'avait pas été vraiment convaincante pour la jeune espionne, qui le matin venu, commençais déjà à regretter son arbre.
En effet, la pauvre avait eu une nuit plutôt désagréable !

Dans un premier temps cette insomnie fut causée par son voisin de chambre, dont les bruyants ébats amoureux avaient duré une grande partie de la nuit, empêchant de dormir et embarrassant profondément Allyson. Puis, une petite "bagarre" entre plusieurs Citoyens qui avaient trop bu, réveilla la moitié du Dortoir, qui du intervenir pour éviter d'éventuels blessés, et espérer pouvoir finir leur nuit tranquillement. Le reste de la nuit se passa sans encombre, mais la jeune Espionne dormit malgré tout horriblement mal.

Ce qui nous mène aujourd'hui à une Allyson fatiguée qui baille sans arrêt en se frottant les yeux.
Mais ce matin là, malgré sa fatigue et sa motivation qui était au plus bas, elle décida quand même d'aller courir afin de se défouler.
Elle traversa rapidement la ville tout en se déplaçant de toit en toit, sans toucher le sol, avec autant d'entrain que s'il s'agissait d'un jeu.
La jeune femme arriva finalement devant la fameuse Forêt de Cendre, elle descendit alors du dernier toit,qui marquait la fin de la ville et l'entrée proche de la forêt en question.

En retrouvant la terre ferme, Allyson s'apprêta à retirer ses vieilles Vans, lorsqu'elle remarqua une paire de talons hauts, elle aussi déposée à l'orée de la forêt. Elle s'interrogea quelques minutes sur la présence mystérieuse de ces chaussures, puis, ne pouvant attendre plus, elle lâcha ses chaussures et commença à courir en direction des profondeurs grisâtres de cette forêt.

***
Ce n'est qu'après une heure de course folle dans la forêt et sous sa forme canine, qu'Allyson remarqua l'écho d'un fredonnement ou d'un chant qui semblait émaner de la forêt.  
Intriguée et ne pouvant lutter contre sa curiosité maladive, la jeune Espionne, encore haletante décida de remonter jusqu'à l'origine de l'écho.
Les oreilles dressées et tous ses sens en alertes, Allyson se lança à sa recherche, plus curieuse que jamais.

***
Une quinzaine de minutes plus tard, la jeune louve était arrivée à son but, elle avait trouvé d'où émanait la chanson.

- I've been bruised and I've been broken; Can't believe that I have put up with all this pain…

Devant elle se trouvait une jeune femme en robe noire, un peu trop maquillée et dont les longs cheveux bruns étaient regroupés en une tresse.
Cette jeune femme semblait réellement s'amuser, pieds nus à danser sur un tapis de cendres.
Allyson fut frappée par la beauté qu'émanaient certaines femmes contrairement à elle. Cependant, elle était sûre d'une chose, elle avait déjà croisé cette jeune femme. Elle était même prête à parier  qu'elle faisait elle aussi parti des Espions du Clan du Feu, la seule chose qui ne lui revenait pas était le nom de cette personne.
Toujours sous sa forme canine, Allyson s'assit un moment tandis que son cerveau tentait d'extraire l'information qu'elle cherchait...

"Elenore Michelle"

Tel était le nom de cette femme qui chantait magnifiquement bien.
Un bruit de pas parvint aux oreilles de la jeune louve, qui se redressa sur quatre pattes afin de mieux qui approchait.
La première chose qui frappa Allyson fut encore une fois la beauté et l'assurance que cette simple citoyenne semblait elle aussi dégager, malgré son jean déchiré et son simple chemisier noir.
Cependant, au fur et à mesure que cette femme s'avançait, Allyson se rendit compte de sa première erreur; Cette femme n'était pas une citoyenne, et ses vêtements ne semblaient pas lui convenir, comme s'ils étaient trop simples ou s'ils n'étaient pas en raccord avec la femme en question.
Tandis qu'Allyson avait replongé dans son subconscient, la jeune femme mystérieuse qui semblait amusée, s'adressa à Elenore:

- On dirait que nos rencontres sont toujours dues à tes fredonnements.

Elle marqua une pause, puis repris en chantant à son tour:

-«I used to sing to your twisted symphony, The words that had me trapped inside your misery.»

Un coup de vent emporta un petit paquet de cendres, qui vinrent chatouiller la truffe de la jeune louve, qui ne pu s'empêcher d'éternuer bruyamment tout en retrouvant sa forme humaine.
Allyson releva la tête tandis que deux regards qui ne présageaient rien de bon convergeaient vers elle.
Elle ne trouva qu'un mot grossier à prononcer:

- Et merde...
avatar
Allyson Vermillions

Messages : 7
Date d'inscription : 01/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juste bien. {Libre}

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum